L'ego, vous y croyez ? - Josée Gauthier
21947
post-template-default,single,single-post,postid-21947,single-format-standard,ecwd-theme-bridge,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
 

L’ego, vous y croyez ?

L’ego, vous y croyez ?

Que se passerait-il si nous sessions de croire à l’ego qui nous impose ses perpétuelles « preuves à l’appui » ? Qu’arriverait-il si nous ne mordions plus à l’hameçon qu’il nous tend si souvent ? Quelle serait notre vie à l’extérieur des méandres sombres de son labyrinthe, si généreusement entretenu par nul autre que lui ?

 

L’ego perdrait tout simplement son pouvoir. Son emprise sur nous se verrait énormément diminuée et nous pourrions nous réaliser pleinement ! Vrai ? Eh bien, non ! C’est entièrement faux ! Voilà où bien des gens se perdent. En fait,  c’est parce que nous croyons qu’il a du pouvoir, qu’il semble avoir du pouvoir. Il s’agit tout simplement, d’une histoire de serpent qui se mord la queue…

 

Tout vient de la croyance que cet ego à réellement une force, voire même une emprise. En effet, la plupart des gens sont totalement envoutés par cette intelligence issue de la personnalité. Ils croient sincèrement que lorsqu’ils sont happés par l’ego, qu’il leur est très difficile de se défaire de sa soi-disant toxicité.

 

Attention, je ne vous propose pas ici une énième technique mais bien une mise lumière qui démantèle tout ce schéma.

 

Commençons par une prise de conscience : une illusion, même si elle nous semble vraie, reste une illusion !

Je vous invite à visionner ceci afin de mieux comprendre :

 

Qui, après avoir vu qu’il ne s’agit pas d’un vrai cadeau, continuerait à sauter de joie à l’idée du présent qu’il pensait initialement, réel et pour lui ? Ce serait insensé  ! Nous comprenons ici, comme nous faisions fausse route en accordant une réalité à quelque chose qui n’était pas vrai. Le simple fait de vivre cette compréhension nous libère et nous passons à autre chose…

 

En fait il en va de même pour l’ego. Il n’est pas réel, malgré le fait qu’il peut nous sembler véritable.
Retenons ceci : Ce qui est Vrai est permanent. L’ego n’a pas toujours été et il ne sera pas toujours là. De plus, il change de manière incessante. Il n’est donc pas Réel.
Par contre, notre Être Suprême, le Soi immortel et immuable est permanent. Notre essence « Amour Inconditionnel Immaculé » est donc Réelle.

 

L’ego gagne en force et en pouvoir seulement quand on lui donne réalité et que l’on renforce la croyante qu’il est difficile à surmonter. Mais voilà ! Nous ne sommes pas appelés à le dompter ou à nous défaire de lui ! Nous n’avons jamais été menacé ou manipulé par lui. En réalité rien de tout ceci n’est jamais arrivé mais l’ego qui gesticule comme un dingue, nous a leurré comme dans la vidéo ci-dessus et nous y avons cru.

 

En fait, nous autorisons et validons ce que nous pensons être à notre avantage. Tant et aussi longtemps que nous pensons trouver une forme de pouvoir en l’ego, nous y croirons. Dès que nous sentons notre force réelle issue de la Présence que nous sommes, l’illusion de l’ego est mise à jour. Nous mettons alors le focus sur la splendeur que nous sommes en réalité.

 

Une illusion, même si elle nous semble vraie, reste une illusion.

 

Comment vivrions-nous si nous ne donnions plus réalité à cette facette de notre être ? Il y a, vous en conviendrez,  une différence entre constater les faits et ce qui se présente à nous de manière objective et réfléchie plutôt que de se perdre dans les méandres de l’émotionnel parsemé de jugements, de critiques et d’étiquettes.

 

Comment nous sentirions nous si nous choisissions de ne plus prendre l’ego tellement au sérieux ? Où se situe notre véritable pouvoir ?

 

Nous sommes simplement appelés à être ce que nous sommes déjà en Réalité. Il n’y a pas de guerre avec l’ego, il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais. La Vérité ne se bat pas contre les illusions. Ce serait insensé, pourquoi se battre avec du rien ?  Seules les illusions se battent entre elles !